Frottis cervical anormal – que faire ?

Réponse

Si le laboratoire constate des modifications cellulaires dans le frottis le médecin traitant proposera une surveillance à la patiente. Selon le cas il sera nécessaire d’effectuer des examens complémentaires : examen des cellules du col utérin avec un microscope spécial ou prélèvement des cellules. On recherchera alors avec plus de précision les anomalies cellulaires. Si celles-ci sont confirmées on peut être amené à traiter la zone concernée. Différentes méthodes existent à cet effet.