Le vaccin

Pourquoi faire le vaccin ?

Le vaccin permet d'éviter les cancers liés aux HPV, en particulier le cancer du col de l'utérus. En effet, la vaccination empêche le développement d'infection par les virus HPV et empêche alors le cancer. Le vaccin permet de prévenir :

  • L'infection ;
  • Les verrues génitales ;
  • Les lésions précancéreuses.

URPS-vaccination.JPG

 

 

A qui s’adresse le vaccin ?

La vaccination HPV est recommandée pour les jeunes filles dès 11 ans et jusqu’à 19 ans (la vaccination des garçons, recommandée par la HAS, fera probablement partie des futurs recommandations nationales).

Les hommes qui ont des relations avec d’autres hommes doivent également se faire vacciner jusqu’à 26 ans.

60% des contaminations ont lieu au cours de la première année de vie sexuelle, il est donc indispensable de réaliser le vaccin avant. De plus, plus la vaccination sera faite tôt, moins elle nécessitera de rappel (2 doses pour les vaccins dès 11 ans (jusqu’à 13/14 ans en fonction du nom du vaccin), 3 doses pour les autres cas).

 

Recommandations de la HAS :

Ainsi, prenant en considération l'ensemble des éléments mentionnés ci-dessous, la HAS recommande :

  • L'élargissement de la vaccination anti-HPV par Gardasil 9 pour tous les garçons de 11 à 14 ans révolus selon un schéma à 2 doses, avec un rattrapage possible pour tous les adolescents et jeunes adultes (hommes et femmes) de 15 à 19 ans révolus selon un schéma à 3 doses.
  • Le maintien d'un rattrapage vaccinal par Gardasil 9 pour les HSH jusqu'à 26 ans révolus selon un schéma à 3 doses.

Le HAS estime que cet élargissement de la vaccination anti-HPV aux garçons permettrait de freiner la transmissions des papillomavirus au sein de la population générale, ce qui permettrait de mieux protéger les filles et femmes non vaccinées, mais aussi de mieux protéger les garçons et hommes quelle que soit leur orientation sexuelle.

Retrouvez les recommandations complètes ici

Comment se faire vacciner ?

Le vaccin peut être réalise par un médecin, une sage-femme, un(e) infirmier(e) sur prescription.

Selon le vaccin, il peut y avoir entre 2 ou 3 injections nécessaires :

vaccination-schema.jpg

Schémas vaccinaux

Le coût de chaque dose de vaccin est pris en charge à 65% par votre caisse d'assurance maladie. Le reste est généralement remboursé par les organismes complémentaires. La vaccination peut être gratuite dans certains centre de vaccination municipaux ou départementaux.

Pour les personnes qui bénéficient de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), la prise en charge est à 100% et sans avance de frais.

Comment noter son vaccin ?

Comme pour tout vaccin, vous pouvez à présent enregistrer votre vaccin sur les carnets de vaccination électronique. Le carnet de vaccination électronique centralise vos données vaccinales de façon sécurisée. Il vous donne accès en temps réel à vos informations de vaccination et vous rappelle vos échéances vaccinales pour que vous soyez toujours à jours. Vous restez maître de vos données en choisissant quel(s) professionnel(s) de santé avec lesquels vous souhaitez partager vos données.

2018-05-22 17_00_16-Créer un compte - MesVaccins.net.png

Où se faire vacciner ?

Dans les cabinets libéraux, les centres de vaccination municipaux ou départementaux, les centres de santé et les centres de planification.