Evaluation de la campagne

Évaluer la campagne sur la vaccination en Isère

 

 

Pourquoi faire une enquête sur le programme de sensibilisation ?

 

A travers l’évaluation du programme de promotion de la vaccination contre les HPV, il s’agira de :
  • Connaître l’efficacité du programme sur la couverture vaccinale en Isère et spécifier sa mise en œuvre
  • Objectiver l’appropriation du programme HPV par les publics ciblés
  • Objectiver l’efficacité du programme et des différentes stratégies sur les attitudes, intentions de vaccination et comportements vaccinaux sur les publics ciblés
  • Analyser les impacts du programme sur la couverture vaccinale contre les papillomavirus humains en Isère
 
 
En somme, il s’agira de juger de l’efficacité et de la pertinence d’un tel programme, porté par le Département, afin de le réajuster ou de l’adapter à d’autres préoccupations de santé publique.
 
 

Comment sera mesurée cette enquête ?

 

Le dispositif d’évaluation du programme prévoit différents outils :
  • Des outils de suivi permettant de vérifier la bonne mise en œuvre du programme au regard d’une série d’indicateurs (Nombre de dispositifs mis en place ; Nombre d’actions mises en place ; Nombre et répartition des différents publics couverts, Nombre de personnes formées, Respect de l’échéancier et de la fréquence des activités…)
  • Des outils de recueil quantitatifs (enquêtes) ou qualitatifs (entretiens individuels ou collectifs) permettant d’analyser l’appréciation des différents acteurs du projet, bénéficiaires (les isérois en général, les jeunes filles et leurs parents, les médecins traitants et généralistes), partenaires (collèges, …) ou pilotes (membres du COPIL du projet) sur les actions mises en place et l’analyse du lien fonctionnel entre ces principaux acteurs (forces/insuffisances, organisation de travail adoptée, modalités de travail)
  • Des outils permettant d’analyser les impacts du programme :
    • Sur le niveau de connaissance, les représentation, le comportement, l’attitude, l’intention de vaccination notamment chez les publics cibles prioritaires (jeunes filles et leurs parents ; médecins généralistes…)
    • Sur l’augmentation de la couverture vaccinale
 

Quand sera réalisée cette enquête ?

 

L’évaluation sera déployée en continu tout au long de la mise en œuvre du programme. Le premier outil évaluatif a ainsi récemment été déployé. Il s’agit d’une démarche d’enquête conduite auprès des collégiennes en classes de 4ème au sein de 16 collèges isérois et de leur famille. A travers un questionnaire d’une quarantaine de questions il s’agissait d’établir un état des lieux initial et quantitatif sur :
  • La connaissance du virus HPV et du vaccin contre les HPV, l’attitude vis-à-vis de ce vaccin, les intentions de vaccination chez les familles iséroises ayant une fille entre 11 et 14 ans.Le point de vue des médecins généralistes sur ce vaccin et leur pratique de conseil vaccinal (indicateurs indirects via les parents)

 

Cet état des lieux initial a été mis en place afin :
  • D’alimenter le projet et d’adapter les actions mises en œuvre aux constats révélés,
  • De disposer d’une base de comparaison qui permettra la conduite d’une étude similaire en fin de projet.
Les résultats de cette première étude seront communiqués sur le site internet dédié au programme